Ce toolkit a été élaboré avec le soutien d’Accenture dans le cadre d’une mission de mécénat de compétences inscrite dans le programme Skills to Succeed.
Cet outil donne à tout porteur de projet de co-création l’accès à des méthodes concrètes et des bonnes pratiques.

accenture



Le toolkit Co-Création

Se préparer en interne

Identifier les partenaires et définir ensemble le projet

Mettre en place, suivre et évaluer le problème

LA CO-CREATION, KEZAKO ?

-"Le savant n'est pas l'homme qui fournit les vraies réponses; c'est celui qui pose les bonnes questions" -
Claude LEVI-STRAUSS, anthropologue et ethnologue français


La  co-création est un moyen innovant et efficace d’imaginer des solutions aux enjeux sociétaux. Pour Ashoka, ce terme désigne des modes de collaboration innovants entre les différentes parties prenantes de la société, c’est-à-dire entre les entreprises à vocation sociale, les entreprises privées et/ou les pouvoirs publics,  afin d’imaginer des réponses innovantes à des enjeux sociétaux majeurs.

Vous retrouverez plus d’infos sur la page "Qu’est-ce que la Co-Création"

POUR QUOI CO-CREER ?

Co-créer avec des acteurs d’autres secteurs est avant tout un moyen innovant et efficace de répondre aux enjeux de chaque partenaire et apporter une valeur supplémentaire à ce que chaque acteur aurait pu avoir seul.

CO-CREER CELA NECESSITE DE  CE N'EST PAS
  • Avoir une organisation déjà bien établie.
  • Avoir une identité claire et une vision et mission bien définies
  • Avoir une organisation interne stable
  • Considérer les autres acteurs comme des partenaires légitimes et à part entière du projet
  • Disposer des moyens nécessaires pour porter ce projet au même niveau que votre partenaire
  • Avoir une stratégie de développement réfléchie basée sur un modèle économique fiable et pérenne
  • Considérer ses forces et ses faiblesses
  • Etre en recherche de financements pour le lancement d’une activité
  • Proposer une prestation de services à un partenaire
  • Rechercher des dons en matériel, en mécénat de compétences 
  • Avoir une équipe qui n’est pas prête à assumer un investissement supplémentaire
  • Penser que les entreprises ou autres acteurs ne sont pas adaptées pour imaginer des réponses aux enjeux sociétaux
  • S’associer à d’autres acteurs mais sans objectif d’impact clair

EN PRATIQUE, COMMENT JE FAIS ? 

Mon organisation a-t-elle une vision et une mission claires ? A-t-elle une stratégie de développement définie à court, moyen et long terme ? Suis-je capable d’identifier nos points forts et nos points faibles ?
Avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions ! 


Référez-vous à la Fiche Outils ‘‘Suis-je prêt ? Réaliser mon auto-évaluation’ de ce Kit pour vous aider à vous poser les bonnes questions avant de vous lancer.



ET EUX, COMMENT ILS ONT FAIT ?

Jean-Louis KIEHL, fondateur de Crésus 
Le projet doit naître de l’observation du terrain et du besoin social à un moment donné. La co-création est arrivée alors que la structure fonctionnait déjà très bien avec une identité culturelle et un modèle économique stable et pérenne. 



Thibaut GUILLUY, Directeur Général chez ARES
Il est important de connaître son niveau de maturité, la culture de son organisation et sa capacité à construire avec un autre acteur. Par ailleurs, il faut être suffisamment robuste pour pouvoir assumer les risques que l’on prend.  Au lancement de Log’ins, notre organisation interne était adaptée et avait les moyens nécessaires : nous avions des équipes pour toutes les fonctions support, qui pouvaient se consacrer au projet.



Pour en savoir plus…
Vous pouvez également consulter:


CO-CREER CELA NECESSITE DE  CE N'EST PAS
  • Avoir une culture d’entreprise favorable à l’entrepreneuriat avec le soutien des instances dirigeantes
  • Etre convaincu de l’intérêt pour l’entreprise de créer un modèle de partenariat innovant
  • Identifier les enjeux sociétaux en lien avec votre cœur de métier
  • Considérer les autres acteurs comme des partenaires légitimes et à part entière du projet
  • Disposer des moyens nécessaires pour porter ce projet au même niveau que votre partenaire
  • Avoir conscience de sa stratégie de développement
  • Connaître ses forces et ses faiblesses
  • Etre en recherche d’acteurs pour alimenter la stratégie RSE de l’entreprise
  • Intervenir uniquement via des dons en matériel, en mécénat de compétences
  • Ne pas s’engager entièrement dans le partenariat
  • Penser que les entrepreneurs sociaux ne sont pas adaptés pour créer des business modèles viables
  • S’associer à d’autres acteurs sans objectif d’impact clair

EN PRATIQUE, COMMENT JE FAIS ?

Mon entreprise est-elle déjà engagée sur des sujets d’innovation sociale ? A-t-elle une stratégie de développement définie à court, moyen et long termes ? Suis-je capable d’identifier nos points forts et nos points faibles ? L’entrepreneuriat et la prise d’initiative est-elle favorisée dans notre entreprise ?
Avant de vous lancer, posez-vous les bonnes questions !


Référez-vous la Fiche Outils ‘Suis-je prêt ? Réaliser mon auto-évaluation’ de ce Toolkit pour vous aider à vous poser les bonnes questions avant de vous lancer.


ET EUX, COMMENT ILS ONT FAIT ?

Jean-Marc GUESNE, intrapreneur au sein du groupe BEL
Le groupe BEL était déjà engagé dans ces sujets d’innovation sociale, et avait une structure et une équipe dédiée à favoriser ces modèles : BEL ACCESS. C’est une Business Units dont l’objectif est de réfléchir à l’innovation dans les business models. 


Arnaud HABERT, intrapreneur au sein du Groupe VINCI
VINCI avait déjà créé une fondation, ce qui facilite l’accélération du projet et l’adhésion de l’entreprise à des valeurs. C’est par ailleurs une entreprise très décentralisée, qui laisse un champ des possibles très importants aux fondateurs des filiales. 



Pour en savoir plus… 
Rendez-vous sur :

- Le site Entrepreneurs d’avenir : Le diagnostic social d’avenir.
L’observatoire du BoP pour plus d’informations sur l’innovation sociale et les populations du bas de la pyramide